Dictée sans erreur

Dictée sans erreur

Type de dictée :

  • Dictée situation d’apprentissage.

Intérêts de la dictée :

  • Réflexion individuelle sur les doutes orthographiques.
  • Réflexion collective sur les règles orthographiques et sur les stratégies intellectuelles à mettre en œuvre.
  • Discussion métalinguistique collective très poussée.
  • Fabrication d’outils communs.

Place dans les apprentissages :

  • Dictée réalisée en cours d’apprentissage.

Déroulement :

  • L’enseignant explique l’objectif de la dictée : s’entraider pour obtenir une dictée où il n’y a (presque) plus d’erreur.
  • L’enseignant lit le texte intégralement.
  • L’enseignant choisit un élève qui écrira la dictée au tableau (ce qui permet d’avoir un support pour le travail collectif).

A partir de là le travail est mené phrase par phrase.

  • L’enseignant dicte une phrase.
  • Les élèves disposent de 3 à 4 minutes pour relire leur phrase et essayer de se corriger. Ils doivent mettre une croix au crayon gris sous les mots pour lesquels ils ont un doute orthographique.
  • Oralement, les élèves (en commençant par celui qui est au tableau) évoquent les problèmes orthographiques qu’ils n’arrivent pas à résoudre en posant une question (par exemple, “Je ne sais pas si je dois mettre un s à la fin de pain”). Les autres élèves doivent répondre à cette question en en posant une à leur tour (par exemple, « As-tu pensé à regarder la nature du mot ? »), et ce jusqu’à ce que le premier élève ait résolu son problème. On enchaîne alors avec un autre doute.
    → L’enseignant doit aider les élèves à se répondre de manière efficace.
    → L’enseignant peut également poser des questions aux élèves pour leur faire pointer certains problèmes.
    → Sur des affiches, l’enseignant note les solutions pertinentes aux problèmes qui ont été posés pour les garder en mémoire.
    → Quand une solution a été trouvée, les élèves ont le droit de rectifier ce qu’ils avaient écrit sur leur cahier, mais seulement au stylo vert.
  • Cette phase s’arrête quand il n’y a plus de problème à soulever.
  • L’enseignant dicte une nouvelle phrase, et ainsi de suite.
  • A la fin de la séance, l’enseignant corrige la dictée.

Retour sur la dictée :

  • L’enseignant rend la dictée aux élèves, avec une grille de critère ou en leur demandant de classer leurs erreurs (voir l’article sur le classement de ses erreurs).

Exemple d’écrit réalisé pendant la dictée :

Le même écrit, au propre, après plusieurs dictées :

Dictée sans erreur
Partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut