Ceintures de problèmes (inspirées de Vergnaud) – Principes

1) Les compétences travaillées

Les compétences travaillées concernent la résolution de problèmes dans le cadre des programmes du niveau de classe. La progression suivie est celle proposée dans l’article sur la résolution de problèmes en CM.

2) Les ceintures

Il y a dix ceintures pour chaque niveau.

3) Déroulement

Pour ces ceintures de problèmes, il n’y a pas d’entraînement : la résolution des problèmes proposés aboutit directement à l’obtention – ou non – de la ceinture.

  • Évaluation des problèmes

    • Pour chaque ceinture, il existe deux fiches différentes. La seconde sera utilisée si un élève rate la première.
    • Chaque fiche est composée de quatre problèmes.
    • Chaque problème est noté sur 3 points, qui correspondent à trois critères de réussite (j’ai emprunté ce principe-là chez Laclassedejenny, en modifiant les critères) :
      • Opération ou schéma : l’opération (ou le schéma) permet de résoudre le problème.
      • Résultat : le résultat de l’opération (ou du raisonnement) est correct.
      • Phrase réponse : la phrase réponse est correctement formulée, l’unité y apparait (l’orthographe n’est pas prise en compte).
    • Chaque fiche étant composée de quatre problèmes, eux-mêmes évalués selon trois critères, un élève peut obtenir jusqu’à 12 points sur une fiche.
    • Pour que l’élève réussisse la ceinture, il doit obtenir au moins 9 points sur 12 (75 % de réussite).
    • Pour la première fiche, il n’y a que deux possibilités : soit la ceinture est obtenue (Acquis), soit elle ne l’est pas (Non acquis). Dans ce cas, l’élève doit passer à la deuxième fiche de la même ceinture. Cette fois-ci, le résultat donnera lieu à une appréciation définitive (Acquis / A renforcer / En cours d’acquisition / Non acquis).
      • L’utilisation de seulement deux fiches par ceinture évite que certains élèves restent bloqués plusieurs mois sur une ceinture qu’ils ne parviennent pas à obtenir.
  •  Passage à la ceinture suivante
    • Que la ceinture ait été obtenue ou non (ce sera le cas pour un élève qui rate la seconde fiche), l’élève passe à la ceinture suivante.

4) Questions matérielles

  • Résolution des problèmes
    • La résolution des problèmes est réalisée sur des feuilles de classeur : l’élève fait les exercices puis colle la feuille de consigne quand il a terminé.
    • En fin d’année, j’ai utilisé des feuilles doubles petit format (en fait, j’ai récupéré les feuilles de quelques cahiers 17 x 22) : je trouve ce format beaucoup plus pratique pour la manipulation et l’archivage !
    • Après quelques années de pratique, j’ai finalement opté pour un cahier grand format qui regroupe tous les exercices relatifs aux ceintures.
  • Obtention de ceinture

    • Pour l’information des parents, quand une ceinture a été obtenue par un élève, je colle dans son cahier d’évaluation un petit document indiquant que telle compétence a été validée (ou non).

5) Le suivi des ceintures

(Voir l’article sur le livret des ceintures.)

Ceintures de problèmes (inspirées de Vergnaud) – Principes
Partager :

6 commentaires sur “Ceintures de problèmes (inspirées de Vergnaud) – Principes

  1. Bonjour,
    Merci pour l’énorme travail que vous fournissez. Je suis très intéressée par votre travail sur les problèmes et notamment les ceintures de compétences.
    J’ai une question sur la manière dont vous procédez en utilisant les ceintures. Continuez-vous à faire des temps en classe entière pour voir les différents types de problème avec les diaporamas avec un autre temps pour l’entraînement et la passation des ceintures. Ou bien faites vous seulement un temps de travail sur les ceintures?

    Merci encore pour toutes vos merveilleuses ressources. c’est un vrai plaisir de tomber sur votre blog lorsque l’on débute (et même après je pense).

    1. Bonjour et merci pour votre commentaire.
      Je fais une séance par semaine en classe entière sur la résolution de problèmes (diaporama + exercices), puis je fais des séances à part pour les ceintures (je fonctionne par ceintures dans cinq matières différentes).
      A bientôt

  2. Bonjour,

    Je ne serai pas originale mais je voulais vous remercier pour votre énorme travail car il me permet d’aborder la résolution de problèmes sereinement.
    J’avais une question (qui peut être a déjà été posée ou dont vous avez déjà donné la réponse quelque part, auquel cas, je m’excuse pour la perte de temps….). A partir de quand commençait vous les ceintures de problèmes? Vous attendez d’avoir fait quelques séances de résolution de problèmes en amont ou vous commencez les deux en ‘simultané”?
    Je vous remercie pour votre réponse et vous souhaite une belle rentrée (et une bonne fin de vacances également!)

    Christelle

    1. Bonjour et merci pour votre commentaire
      Je lance les ceintures assez rapidement dans l’année, mais je leur conseille de commencer par autre chose que problèmes (je travaille en ceintures dans cinq matières différentes). Du coup, j’ai généralement fait une ou deux séances de résolution de problèmes avant que les élèves ne se lancent dans les ceintures.
      Mais les premières ceintures n’étant pas très difficiles, il est possible d’attaquer les deux en même temps, dès le début de l’année !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour en haut